helltec partner für Kabelnetzbau und Teleste Vertrieb Schweiz

La modernisation des réseaux WWZ-Antegg peut être désigné comme projet d’avant-garde. C’est probablement l’un des premiers réseaux mondiaux sur lequel une extension de la largeur de bande en continu de 750 MHz à 1218 MHz a été réalisée.

« L’importance du projet, la complexité technique et constructive ainsi que le degré élevé de coordination m’ont motivé et éprouvé quotidiennement durant trois ans » constate le chef de projet Helltec, Felix Kurmann. Il a conduit le projet, soutenu en première ligne par le chef de chantier Helltec, Marc Roeskens ainsi qu’en étroite collaboration avec les chefs de projet de WWZ, Kurt Albrecht et Michael Bieri et d’autres membres du team.
Un challenge tout à fait spécial était constitué par le dimensionnement éle-vé de fibres FTTH de toutes les conduites de fibres optiques des deux nou-veaux Hubs jusqu’aux noeuds, dans certaines régions mêmes jusqu’aux immeubles. C’est ainsi que la majeure partie du réseau a été modernisée par la fibre optique. Pour assurer le transport de signal sur les derniers mètres, le potentiel important de performance de l’infrastructure du réseau coaxial a été utilisé et augmenté à 1218 MHz.

 

Projet d’avant-garde pour WWZ et Helltec

L’objectif primaire de la modernisation était constitué par la préparation à DOCSIS 3.1 et de l’optimisation inhérente de transmission de données. Les clients finaux profitent dans le futur de vitesses d’abonnement de 1 Gbit/s et plus.
Dans le cadre de la modernisation, deux nouveaux centres de réseaux USP (Hub) ont été projetés et réalisés. Ceux-ci desservent les 22 nou-veaux « Fiber-Hubs » (POP) réalisés ainsi que tous les nœuds existants et nouvellement installés.

Le périmètre de modernisation comporte les huit régions lucernoises du réseau Ruswil, Buttisholz, Grosswangen, Werthenstein, Hellbühl, Neuen-kirch, Sempach-Station et Hildisrieden.

 

De multiples challenges

« La première extension d’un réseau à 1218 MHz a provoqué des exigences accrues au niveau des équipements, techniques de mesure et personnel qualifié » relève Felix Kurmann. Les performances des nouveaux composants actifs et passifs, en partie de Teleste, appropriés à la nouvelle fréquence de 1.2 GHz ont été définis par des mesures théoriques et effectuées en laboratoire durant plus de deux ans, car ils devaient être compatibles en pratique avec les câbles coaxiaux existants. Continuellement, les expériences acquises ont pu être intégrées dans les phases de développement et ont pu, finalement constituer un réseau ultramoderne de télécommunications.

Les spécialistes du génie civil ont également été confrontés à des conditions cadre exigeantes. Les grandes dimensions des cabines avec des largeurs jusqu’à 2,5 m ainsi que les conditions d’implantation des tracés très étroits ont exigé des compétences de génie civil spécialement élevées. La technologie avancée de soufflage de fibre a été appliquée pour la pose des fibres optiques. C’est ainsi qu’il a été possible de réaliser des liaisons FO à haute fibre d’une longueur jusqu’à 2,5 km d’un seul tenant.

Un challenge supplémentaire était constitué par la transposition conséquente des prescriptions légales quant aux mises à la terre exigées par l’inspection fédérale des installations à courant fort (ESTI). Les spécialistes en génie civil et électricité ont réalisé les mises à la terre de tous les emplacements actifs et passifs y compris tous les raccordements d’immeubles soit par profonde mise à la terre ou par des raccordements au point central de la mise à la terre de l’immeuble.

Plus de 60 collaborateurs de la société sœur de WWZ, Telcom Cablenet AG, ainsi que huit autres entreprises ont participé à la modernisation de ces réseaux. Une planification parfaite, beaucoup d’aptitude de négociation, d’ententes, de résistance nerveuse ainsi qu’un certain relâchement de la part des chefs de projet étaient nécessaires pour qu’en tout temps, tout le monde se trouve au bon endroit à la bonne heure pour y effectuer le travail de haute qualité tout en tenant les délais.

 

Stefan Obrist
Responsable réseaux télécom chez WWZ

« Avec la réalisation couronnée de succès de l’extension à 1.2 GHz des réseaux Antegg, que nous avons repris en 2009, WWZ peut jeter un coup d’œil rétrospectif sur un imposant projet d’avant-garde dont l’importance et surtout les challenges liés à un projet agile a posé des exigences élevées au management des processus entre tous les participants. En tant qu’entreprise de premier plan dans le domaine des réseaux câblés de la suisse centrale, nous avons pu, grâce au professionnalisme et au savoir-faire de tous les participants, mettre en place une base remarquable sur laquelle nous pouvons nous appuyer pour le développement efficace et effectif de nos autres réseaux. »